Votre-adresse-ip.fr » Parlons habitation » Assurance habitation étudiant : comment procéder à un bon comparatif ?

Assurance habitation étudiant : comment procéder à un bon comparatif ?

Les assureurs tendent à chercher à satisfaire tous les publics possibles d’assurés y compris les étudiants. Pour ce faire, ils n’hésitent pas à proposer des tarifs très corrects pour des garanties ajustées au mode de vie des étudiants. Cela ne signifie que si vous êtes étudiant, vous pouvez sauter sur la première assurance habitation trouvée. Faire des comparatifs est toujours essentiel.

Quels sont les besoins spécifiques d’un étudiant concernant une assurance habitation ?

Sauf quelques cas exceptionnels, la plupart des étudiants sont en location ou en colocation. En fonction du type de location, la souscription d’une assurance habitation n’est plus un besoin essentiel mais bien une obligation légale. Il faut aussi garder à l’esprit que ce que vous décidez de ne pas intégrer dans votre assurance habitation doit être pris en charge par vous et uniquement par vous.

En dehors de cela, les étudiants ont des besoins spécifiques et il est important d’en tenir compte lors du choix d’une assurance habitation :

  • Les étudiants sont souvent en déplacement et il est donc important qu’on trouve une garantie qui assure un rapatriement rapide si on rencontre des problèmes loin de chez soi.
  • La plupart des étudiants ont un budget assez restreint. De ce fait, les assureurs acceptent de débloquer les remboursements plus rapidement et de proposer des tarifs modérés.
  • Les étudiants ont des besoins particuliers en termes de garanties. C’est pourquoi on trouve une garantie responsabilité civile qui s’étend même au cadre des travaux estudiantins.

A part ces quelques spécificités, les assurances habitation étudiant ne sont pas très différents des assurances habitation classiques. Comme pour ces dernières, le prix est déterminé en fonction de plusieurs critères comme la superficie de l’habitation, sa situation et la valeur des biens immobiliers (dans le cas de la location nue).

Comment faire un comparatif pertinent des assurances habitation étudiant ?

La fiabilité du comparateur

Un bon comparateur est un comparateur qui a su garder son indépendance et dont la priorité est de vous servir, pas de se servir de vos informations personnelles pour réaliser plus de profits. C’est aussi un comparateur qui va chercher à obtenir le plus de détails possibles sur votre profil pour vous proposer des offres seyantes en tout point. La meilleure façon de savoir ce que vaut un comparateur est de regarder ce qu’en disent les utilisateurs. Vous pouvez aussi décider de vous adresser directement aux assureurs pour leur demander des devis mais la démarche est beaucoup plus laborieuse et chronophage.

Les plafonds d’indemnisation

Un plafond d’indemnisation correspond au montant maximal que vous pourrez recevoir pour une indemnisation. Il en existe un pour chaque garantie mais il en existe également un si la totalité de l’habitation (en l’occurrence de l’appartement) est détruite. Les plafonds d’indemnisations doivent se rapprocher autant que possible des valeurs réelles de vos biens et de l’habitation.

Les clauses d’exclusion

Il s’agit d’un certain nombre de situations dans lesquelles votre protection est annulée. Plus la liste des exclusions de garanties est courte et mieux c’est. Chaque assureur peut fixer ses propres exclusions de garanties d’où l’intérêt de les examiner de près.

Choisir une assurance pour un Kot étudiant

Il est toujours nécessaire de se renseigner sur les contrats avant d’accorder sa confiance à une compagnie. En effet, vous pourriez être déçu et surtout lésé dans le cadre d’un incendie ou d’un accident, voire d’un cambriolage. Il est préférable si votre enfant a décidé de poser ses valises à Mons de souscrire une formule parfaitement adaptée. Cette assurance incendie d’un Kot étudiant.

  • Avant de vous attarder sur un contrat, il est préférable de se renseigner, car le Kot de votre enfant est peut-être déjà assuré.
  • En effet, la résidence est souvent livrée avec une assurance habitation parfaitement adaptée.
  • Vous gagnez donc du temps, mais vous n’avez pas la possibilité de choisir un contrat, il est alors imposé.
  • Il est possible d’opter pour diverses options avec une assurance mobilier par exemple si toutefois votre enfant à des objets de valeur.
  • Il est important de noter qu’une assurance habitation traditionnelle ne prend pas en compte le mobilier ou le vol, vous devez souscrire des offres en parallèle.
  • Ces petits logements sont souvent au centre des dégâts des eaux, le mobilier est alors rapidement endommagé, d’où l’intérêt d’opter pour une assurance spécifique.

En Belgique, le fonctionnement de l’assurance n’est pas forcément le même, vous devez donc vous renseigner si votre enfant a l’intention d’effectuer ses études en dehors de la France et notamment du côté de Mons. Vous ne serez pas déstabilisé par l’ensemble des garanties proposées ainsi que les coûts, voire les options pour ces contrats.

Mes autres articles :