Accueil Parlons entreprise Est-il possible de percevoir ses allocations chômage en devenant auto entrepreneur ?

Est-il possible de percevoir ses allocations chômage en devenant auto entrepreneur ?

Devenir auto-entrepreneur est devenu accessible à toute personne ayant la volonté et l’énergie pour la gestion de son propre business. En effet, en France, de nombreuses personnes en situation de chômage désirent entamer une carrière sous leur propre direction. Néanmoins, la question de la possibilité de cumuler l’allocation chômage avec le statut d’auto-entrepreneur revient souvent sur le tapis. Focus sur cette problématique.

Les allocations chômages pour un auto-entrepreneur

En France, l’allocation chômage peut être combinée avec le statut d’auto-entrepreneur. Cependant, le niveau de maintien offert par les Aides au Retour à l’Emploi, pour créer votre société, diffèrent de la situation d’une personne à l’autre. En effet, cette dernière est intégrale, si l’entreprise créée par auto-entrepreneur ne produit pas de revenus. Tandis que si cette dernière produit un revenu, l’aide deviendra partielle.

Néanmoins, il faut savoir qu’un plafond a été fixé pour la cumulation des revenus de l’auto-entrepreneur et les allocations chômages. En effet, le montant ne devra pas dépasser le salaire perçu par l’auto-entrepreneur avant d’être en situation de chômage. 

Le calcul des allocations chômage en statut auto-entrepreneur

Pour calculer le montant des Aides au Retour à l’Emploi, pour une personne en chômage voulant devenir auto-entrepreneur, il faudra prendre en compte :

  • Les allocations chômage ;
  • Les revenus produits grâce à l’auto-entreprise.
A lire également  Rideau d’air chaud : Comment installer le rideau d’air chaud ?

Pour ce faire, il faudra commencer par le calcul des revenus mensuels. Ainsi, tous les mois, prenez le chiffre d’affaires réalisé et déduisez l’abattement mis en place pour le statut d’entrepreneur micro. Ensuite, il faudra retirer 70 % du revenu mensuel de l’auto-entrepreneur de celui de l’ARE, tous les mois. Enfin, la dernière étape consistera à convertir le produit obtenu en jours complémentaires d’accès au chômage. Afin d’y parvenir, l’auto-entrepreneur n’aura qu’à prendre le résultat et le diviser sur le montant de l’ARE qui lui est attribué quotidiennement.

Par contre, pour les auto-entrepreneurs, avec un statut de chômeur, qui n’ont pas encore réalisé une déclaration de revenus, le calcul de l’ARE se fait sur la base forfaitaire.

Le dispositif de l’ARCE pour les auto-entrepreneurs au chômage

L’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise est un dispositif qui a été spécifiquement mis en place pour les chômeurs désireux de devenir auto-entrepreneurs. En effet, grâce à l’ARCE il vous sera possible de percevoir l’allocation chômage sous forme de capital, durant toute la phase de fondation de l’entreprise. En effet, 45% du montant total de l’allocation vous sera versé. Pour le reste, vous pourrez les recevoir 6 mois après la création de l’entreprise. La seule condition sera que l’auto-entrepreneur exerce toujours dans ce domaine.

D’un autre côté, la perception de l’ARCE met automatiquement fin aux allocations versées par l’ARE. De ce fait, il faudra choisir la plus adaptée à vos besoins. En effet, chacune d’elles est adaptée à des situations personnelles bien spécifiques. Afin de vous aider dans ce choix, Pôle Emploi met à votre disposition des conseillers expérimentés qui vous aideront dans la prise de décision. Par exemple, pour les personnes ayant besoin d’un capital important pour entamer la création de l’entreprise, l’ARCE est plus un meilleur choix. Pour ce qui est de l’ARE, le montant des allocations baisse quand le chiffre d’affaires de l’entreprise augmente.

A lire également  Quels sont les inconvénients de l'assurance vie ?
Article précédentComment choisir un livre pour votre enfant de 6 ans ?
Article suivantOù trouver une voyance sérieuse par téléphone sans attente ?