Accueil Parlons de la vie Comment devenir chauffeur moto taxi ?

Comment devenir chauffeur moto taxi ?

Vous avez toujours rêvé de conduire une moto ? Vous aimez les sensations fortes et vous souhaitez vous lancer dans le monde du transport de personnes à moto ? Alors cet article est fait pour vous ! Nous allons voir ensemble comment devenir chauffeur moto taxi.

Les conditions pour devenir chauffeur moto taxi

Il faut savoir que le métier de chauffeur moto taxi est un métier qui ne s’improvise pas. Pour exercer cette activité, il est important d’avoir les conditions suivantes :

  • Avoir le permis de conduire B
  • Être titulaire du permis A depuis au moins 5 ans
  • Posséder une carte professionnelle

Le profil recherché par les entreprises de moto taxi

Les moto-taxis sont des entreprises de transport individuel à 2 roues, souvent appelé taxi moto. Les courses sont effectuées depuis le domicile du client vers un point d’intérêt prédéfini par l’entreprise, et ce, rapidement et sans encombrement.

Le chauffeur est soumis aux règles de circulation routière comme les autres véhicules motorisés qu’il doit conduire. Il doit être titulaire de la carte professionnelle délivrée par la préfecture. L’activité n’est pas réglementée au sens propre, cependant il existe bien une licence spécifique pour chaque entreprise qui exploite ce type de service. Pour pouvoir exercer son activité en toute légalité il est donc obligatoire d’obtenir une autorisation préfectorale ainsi que le droit d’usage des véhicules motorisés concernés (motos ou scooters).

A lire également  Comment choisir le bon site de rencontre libertin ? avis des utilisateurs

La carte professionnelle du conducteur est délivrée par la Préfecture du Dpt où se situe le siège social de l’entreprise. Chaque entreprise possède sa propre licence dont le renouvellement ne peut être effectué que tous les 5 ans.

Cette licence permet au chauffeur d’exercer son activité en toute loyauté vis-à-vis des clients :

  • utilisation exclusive des véhicules motorisés
  • respect strict des règles élémentaires de sûretés et de sécurité routière (port obligatoire du casque homologué CE
  • port du gilet haute visibilité – port du blouson airbag …)
  • respect strict des horaires fixés par l’entreprise ; obligation absolue pour le conducteur d’avoir à disposition sur place un terminal informatique embarquée permettant les encaissements instantanés

Les différentes étapes pour devenir chauffeur moto taxi

Un chauffeur moto taxi est un professionnel qui conduit des motos pour se déplacer d’un point A à un point B. Il existe différents types de chauffeurs moto taxi :

  • Le chauffeur moto taxi privé
  • Le chauffeur moto taxi partagé
  • Le chauffeur de particulier à particulier

Le cursus scolaire pour devenir chauffeur moto taxi

Chauffeur moto, un métier qui gagne en popularité. Le nombre de chauffeurs moto ne cesse d’augmenter, ce qui fait que le cursus scolaire pour devenir chauffeur moto taxi est de plus en plus populaire. En effet, les écoles proposant des formations spécialisées se multiplient dans toute la France.

Ces dernières peuvent être privées ou publiques et sont accessibles à partir du primaire jusqu’à l’université. Parmi elles, on peut citer :

  • L’Ecole Supérieure Privée de la Conduite Routière
  • L’Institut National Privé des Métiers du Transport International et Touristique (INPTIT)
A lire également  Comment savoir si une trottinette est homologuée ?

L’assurance pour devenir chauffeur moto taxi

L’assurance pour devenir chauffeur moto taxi est obligatoire, c’est une obligation légale. Pour exercer le métier de chauffeur moto taxi, il faut être titulaire du permis B depuis au moins 3 ans ainsi que d’une attestation de formation pratique de la conduite des motos et scooters à 3 roues.

Pour pouvoir exercer en tant que chauffeur moto taxi, il faut également obtenir une attestation d’aptitude physique délivrée par un professionnel de santé agréé par la Préfecture. Cette attestation doit être renouvelée tous les 5 ans. Il est important de savoir qu’il n’existe pas de contrat type pour travailler comme chauffeur moto taxi, cela dépend principalement du client avec qui vous travaillez. En effet, un contrat peut être proposé soit par le client lui-même ou par un mandataire qui représente le client et qui propose des prestations spécifiques à ce dernier.

Dans ce cas, il est important que le conducteur soit couvert en responsabilité civile professionnelle (RC Pro) afin d’assurer ses prestations et faire face aux sinistres causés aux tiers (clients).

Une assurance responsabilité civile professionnelle ou RC Pro permet à votre entreprise ou société de garantir les consommateurs en cas de dommages corporels ou matériels subis lorsqu’ils ont bénéficié des services du conducteur. Elle permet notamment la prise en charge des frais liés à un accident corporel causés aux clients lorsque vous circulez à bord d’un véhicule motorisé immatriculable.

Le salaire d’un chauffeur moto taxi

Le salaire d’un chauffeur moto taxi dépend de votre expérience, de votre ancienneté et du nombre de kilomètres que vous parcourez. Il faut savoir qu’un chauffeur moto taxi est souvent polyvalent, car il doit également assurer le transport des clients avec un scooter ou une moto.

A lire également  Où trouver une voyance sérieuse par téléphone sans attente ?

Pour pouvoir exercer ce métier, il faut obtenir le permis B96. Ce dernier permet au conducteur de circuler en toute sécurité sur les routes françaises. Il est possible pour un chauffeur moto taxi d’être salarié ou auto-entrepreneur. Un chauffeur peut travailler pour une entreprise qui propose des services annexes comme la livraison express ou encore l’assistance aux personnes à mobilité réduite (PMR). Cela signifie qu’il doit avoir certaines compétences techniques pour pouvoir effectuer cette mission. En tant qu’auto entrepreneur, le salaire d’un chauffeur mototaxi varie en fonction du chiffre d’affaires réalisés par le conducteur et selon les prestations proposés par l’entreprise.

Les tarifs sont fixés librement par chaque professionnel et peuvent donc être très variables en fonction des zones géographiques et des services proposés aux clients. Un chauffeur peut facturer son trajet au forfait ou au kilomètre effectué sur la base du barème fiscal imposée aux taxis et vtc.

  • Le prix horaire : Pour le prix horaire, il dépend du nombre de kilomètres effectués.
  • La distance entre l’adresse cliente et la station : Si la distance est supérieure à 10km aller/retour : 20€ / heure.

Le chauffeur moto taxi est un métier qui s’apprend, et il faut bien comprendre que ce n’est pas un métier qu’on peut faire à la légère.

C’est un métier qui demande beaucoup de rigueur, d’observation et de concentration. Il faut avoir une conduite irréprochable pour pouvoir travailler en toute sécurité avec des clients.

Article précédentQuel casino en ligne a une licence française ?
Article suivantComment savoir quelle paire de lunettes est adaptée à votre morphologie ?